Partager sur :

Expo photo Cécile Domens "Patagonie le grand sud"

Cécile Domens est passionnée depuis l'enfance par l'écriture, l'image et les chevaux. Elle apprend la photographie en autodidacte, par passion. Au fil du temps, elle a acquis une solide expérience de la lumière, du voyage et de la relation humaine. Elle parcourt les territoires d'Asie Centrale, de Patagonie ou d'Islande à la découverte des peuples cavaliers et de la relation quotidienne entre l'homme, le cheval et la nature. 

C'est en Patagonie que Cécile Domens nous fait voyager. Ce territoire grand comme deux fois la France, terre de vent et de glace, partagée entre l'Argentine et le Chili, couvre tout le cône sud de l’Amérique latine jusqu’au cap Horn.
Autrefois peuplée de quelques milliers d’indiens, la Patagonie a accueilli quantité d’aventuriers, de grands bandits, de savants ou d’explorateurs qui ont contribué à forger sa légende. Elle est aujourd’hui constituée de rares centres urbains et d’espaces vierges de toute trace humaine qui s’étendent à perte de vue.
Les photographies exceptionnelles de Cécile Domens traduisent l’exubérance de la nature patagonne, la démesure des distances, la rudesse d’un climat sans concession avec ses ciels tourmentés et un vent omniprésent.

16 de ses photos sont exposées sur le parvis de l'église St Jacques au Centre ville, pendant 8 mois.

Pratique

  • du 6 avril au 11 novembre 2019, parvis de l'église St Jacques.
  • Projection-conférence le samedi 6 avril à 20h30 (durée 1h30), au Palais des Congrès
  • Renseignements : service Culture, Vie Associative et Communication, 12 rue des 7 îles
  • 02 96 49 02 45
  • https://cecile-domens-photo.com/

Une Projection-Conférence se tient au Palais des Congrès, le samedi 6 avril. Cécile Domens se fera un plaisir de vous faire découvrir la Patagonie à travers son oeil de photographe.

Elle s’envole à l’âge de vingt ans pour la Patagonie, rêvant d’y découvrir la vie des estancias et des hommes de la pampa. Elle y retourne à plusieurs reprises au cours de ces vingt dernières années et finit par y fonder sa famille. Elle y passe aujourd’hui plusieurs mois par an.

Que faire à Perros-Guirec ?


Votre profil

OU