Partager sur :

Conférence de Michel Desbrière

Au XVIe siècle l'Etat implante de nombreux sièges d'amirauté relevant de l'Amiral de France. Ces juridictions ont une triple vocation : assurer la police des ports et le contrôle des équipages, éviter le pillage des épaves et défendre les côtes. Cette dernière tâche ne peut se concevoir qu'en temps de paix car quelques paysans chargés du guet ne sauraient s'opposer à une attaque en cas de conflit. Or la situation diplomatique entre les royaumes de France et d'Angleterre se dégrade fortement dès la fin des années 1670 et tourne au conflit ouvert en 1689, année où débute la " Seconde guerre de Cent ans ".

Vauban, dépêché par le roi en Bretagne, tente de mettre à " l'abri de toute insulte " les ports de Brest et de Saint-Malo et il durcit autant que faire se peut les défenses côtières. A partir des documents conservés pour l'essentiel dans différents dépôts bretons, la présente étude vise à mettre en lumière l'organisation des milices garde-côtes et les tâches qui leur sont confiées.

Michel Desbrière, historien de la cartographie, membre de l'ARSSAT (Association pour la Recherche et la Sauvegarde des Sites de Trégastel) revient sur le système défensif de Perros-Guirec pendant la période vaubanienne ( 1689-1715).

 

 

Renseignements

  • Samedi 27 octobre à 17h
    au Palais des congrès
  • Entrée gratuite
  • l'ARSSAT : Association pour la recherche et la sauvegarde de sites archéologiques du Trégor
  • 02 96 46 32 51
  • http://arssat.info/

Que faire à Perros-Guirec ?


Votre profil

OU