Journal de bord

Jours 12 et 13

Il y a une lumière toute spéciale au large, elle donne à la mer un aspect brillant, alors qu’à l’est, elle devient turquoise et face à moi, plein nord, son bleu s’intensifie. Les nuages entrent en jeu sur la grande scène, ils défilent, regroupés, solidaires, ne cherchent à faire qu’un et le petit coin de ciel bleu persiste.

En savoir +

Jours 10 11 - Mémoires de quartier

La houle est forte sur Trestraou, le silence de l’écriture s’installe et sur la scène du Palais des congrès, le spectacle est total ; il n’y a plus que le bruit des vagues, et à travers l’immense mur vitré, je les vois, elles sont immenses. Il me semble même qu’elles pourraient nous engloutir

En savoir +

Jour 9 - A la maison

Parce que je suis au chaud à la maison, je peux rêver de me lover dans chaque creux de vague, imaginer l’embrun me recouvrir en entier, retirer mon bonnet et mon écharpe, parce que je suis au chaud à la maison, je peux abandonner les résistances, apprécier l’odeur des plats qui mijotent dans la cuisine, être la dernière à partir puisque j’en ai les clés

En savoir +

jour 8 - Le jour s’est levé sur Ploumanac’h

Le jour se lève sur Ploumanac’h. La mer a encore son air sombre de la nuit, encore aucun marcheur, aucune marcheuse à l’horizon. Le ballet des phares termine son numéro, laisse la place à la lumière du jour, au rose, au bleu, au jaune, au blanc, au doux.

En savoir +

Jour 7 - pleins feux sur Perros-Guirec

Cette nuit, le port de Perros s’est vidé ; c’est ce que j’apprends lors de mon petit tour matinal au marché de la rade. La mer est tranquille, haute, le soleil fait son apparition au-dessus de Louannec, et rien ne semble troubler l’atmosphère paisible de ce lever du jour

En savoir +

Jour 6 - les gardes veillent

A l’instant même, je suis toute seule dans la maison du littoral et j’entends le vent s’engouffrer et le bois craquer, je suis seule et partout pourtant, je sens la présence du vivant. L’équipe de gardes du littoral est sur le terrain.

En savoir +

Jour 5 - les nouveaux horizons

J’ai longé la côte, toute la côte. J’ai laissé défiler les paysages, précisément le littoral, je l’ai laissé sur ma droite tout le long du trajet et j’ai longé les côtes perrosiennes, découpées.

En savoir +

Jour 4 - C’est reparti les couleurs

Coquillages et crustacés
sur l’estran joyeux
on y voit deux marcheurs
les mains sur le haut du front
ils se protègent du soleil d’automne.

En savoir +

Jour 3 - Contre le vent

Je suis entrée à la maison, celle qu’on appelle la maison du littoral, je me suis installée à ma table d’écriture, c’est quelque chose d’être là, ce n’est pourtant pas la première fois que je fais face à cette vue-là, c’est loin d’être la première fois et pourtant. Pourtant c’est quelque chose d’être là.

En savoir +

Jour 2 - Automne

 Envie de
photographier goûter voir toucher sentir
envie de tout
et tout le temps
ne pas rater louper casser.

En savoir +

Jour 1

Le vent souffle. Le bruit est sourd. L’air s’infiltre.
La mer commence ici
c’est ce qu’indique le petit panneau d’affichage dans le bureau du garde du littoral.

En savoir +

Que faire à Perros-Guirec ?


Votre profil

OU