Les gardes du littoral

Les missions des gardes du littoral

Les missions d'un garde du littoral sont variées. Il est en charge de l'accueil du public mais aussi de l'entretien et la gestion de tout le site naturel.
Ainsi, c'est lui qui vous accueille sur le site, organise visites commentées et découvertes des lieux. Il s'occupe également du nettoyage du sentier et de l'entretien des infrastructures et du couvert végétal. Des suivis scientifiques sont aussi réalisés afin de pouvoir évaluer la biodiversité et les méthodes de gestion du site. Le cas échéant, il sera là vous rappeler les règles à respecter.

Le rôle des Gardes du Littoral en vidéo (1:04)

Référentiel Métier Garde du littoral

Maintien des infrastructures

Les gardes du littoral entretiennent un site de plus de 80 hectares. Le sentier des douaniers et les accès aux grèves sont nettoyés toute l’année. Des centaines de mètres de piquets, fil lisse et ganivelles sont entretenus. De même tous les panneaux d'affichage et les différentes signalétiques qui jonchent le sentier sont actualisés et rénovés régulièrement.

Maintien de la biodiversité

La lande est composé principalement d'ajoncs, de bruyères et de quelques graminées typiques du bord de mer. L'objectif des gardes du littoral est de retrouver ces plantes sur la totalité du site. Ainsi, le long du sentier, certains sol érodés sont revégétalisés en déposant de la terre de lande et des filets de jutes et en posant ganivelles et monofils pour empêcher le piétinement. N'hésitez pas à regarder notre Plan de gestion.

L'équipe a également pour mission de  lutter contre l’embroussaillement et l’enrésinement du milieu naturel. Certaines plantes sont donc arrachés ou fauchés régulièrement afin de laisser la place aux espèces endémiques du milieux. Des opérations de broyage de landes sont aussi réalisés afin de restaurer la lande basse typique de la Côte de Granit Rose, riche en biodiversité. Petit coup d'oeil sur le chantier du Sémaphore de La Clarté (Télégramme).

De même, certaines plantes invasives originaires d'autres pays, échappées de jardins de particulier et se développant très bien ici sont régulièrement éradiquées car elles finissent par prendre la place des espèces locales. Dans cette optique des chantiers nature sont proposés par la maison du littoral afin de participer et de se sensibiliser à la gestion des espèces exotiques envahissantes (EEE).

Lutte contre les déjections canines

Chaque semaine, l'équipe de la Maison du littoral ramasse plus de 20 kg de déjections canines. Une campagne de sensibilisation  est menée par la Maison du Littoral à travers 3 affiches au contenu interpellant. L'idée est de responsabiliser les promeneurs sur le respect de l'environnement et la propreté du site.

Préservons le littoral!

Le roulage des fougères a pour but d’épuiser la plante et faire repartir la lande berceau d’espèces typiquement locales

Que faire à Perros-Guirec ?


Votre profil

OU