Billet du 7 juillet - Karantez vro

Étaient-ce les tout premiers touristes en 1900 ou les enfants de Ploumanac’h
Qui ont commencé à nommer ce rocher
« La guérite des amoureux »
On ne sait plus

C’est un énooorme caillou rose et rugueux avec deux cuvettes où l’on peut s’asseoir
A l’écart du sentier côtier
Parfois trop fréquenté, trop venté

Dans le creux du rocher on se protège de la pluie, du vent ou des embruns
La vue est dégagée, on aperçoit le phare de Men ruz
Dans le creux de la guérite les couples se chuchotent des histoires d’amour
La lande frémit et les chaos granitiques dansent.

Que faire à Perros-Guirec ?


Votre profil

OU