Billet du 3 juillet - Kornog

"Il va nous tomber dessus celui-là ?"
"C'est un fer à cheval ? Un cerveau ? Un morceau de viande ?
Il va pas s'envoler en tout cas"
"Ça me rappelle une tête
"Ein hund wielleicht ?"
"D'ici on dirait un chapeau je crois"
"Mets-toi devant je te prends en photo.. mais enlève ta tétine !"

Sur le sentier qui mène au phare
Ré-ouvert depuis une semaine
Leurs regards ne quittent pas l'horizon
Sauf pour dévisager ce drôle de caillou

Il y a un vent fort cet après-midi
Kornog, le vent d'ouest
Tout bouge, les cheveux des garçons et les jupes des filles
Mais pas ce drôle de caillou

Une femme baisse les lunettes sur son nez, prend une photo, répond au téléphone
"Ben tu es où ? On avait dit qu'on allait au phare, tu es partie où ?"
Vous êtes perdue, je demande
"Non c'est elle, je ne bouge pas je vais l'attendre là"

Son amie réapparaît quinze minutes plus tard, elle a escaladé par l'autre côté
"C'est magnifique par là, partout"

Un groupe en sandales et tissus fleuris s'approche du drôle de caillou
Pourquoi vous ne revenez pas travailler ici ?
Tu verrais ta soeur tous les jours, dit la grand-mère en aidant le petit Sandro à sauter du muret
On reviendra à la Toussaint, répond la mère
Ils me demandent de prendre une photo souvenir devant le rhinocéros

Sur le sentier qui mène au phare les histoires se mêlent et le vent les emporte
Quand on fait le tour du phare, on n'est plus tout à fait le même au retour
Un grand courant d'air vous a traversé, vous vous sentez plus léger.

Que faire à Perros-Guirec ?


Votre profil

OU