Billet du 22 mai - Douceur

Les goélands guettent leurs premières proies dans les algues qui se découvrent
Ici quand la mer descend la cale apparaît et les enfants croient qu'on peut prendre un train
jusqu'en Angleterre
Ici quand la mer descend le ciel a des chances de se dégager
C'est la marée, disent tous les bretons

Ici quand c'est grande marée, elle est basse entre midi et 2
Ici quand c'est grande marée, un monde de dix mètres plus bas s'ouvre sous tes pieds
Une nature éphémère, magique, fragile

La mer qui descend c'est un peu comme ta mère qui te prépare un repas
L'odeur, les crépitements... on s'agite, on salive
Pressé de se mettre à table pour le plaisir, Deux fois par jour
A l'habitude d'une bonne table, la coutume d'une bonne pêche

Est ce que tradition et conservatisme vont forcément ensemble?
Est ce qu'elles nous empêchent de changer, de nous adapter?
Devons nous préparer les mêmes mets, faire les mêmes pêches que nos anciens?
Pouvons-nous dire à nos pères, nos mères, nos enfants
Doucement, regarde, le monde a changé, la ressource a besoin de se renouveler
La nature a besoin de douceur.

Que faire à Perros-Guirec ?


Votre profil

OU