Billet du 16 août - Passages

La première en hôtesse de l'air bleu roi
Explique d'une voix nasillarde comment s'entasser à vingt dans un sportyak posé sur le sable
La seconde exécute avec souplesse des postures ridicules
Le public est mal à l'aise
Ça sent le spectacle rigolo mais dérangeant

Les danseuses poursuivent leurs acrobaties sur l'eau
Maîtrise parfaite de l'équilibre entre elles
Entre elles et l'annexe, entre l'annexe et la mer

Dans une énième figure clownesque le duo tombe dans l'eau
L'embarcation se retourne puis plus rien ne bouge
Gorge serrée sur mon rocher les images des migrants me reviennent
Là, un 14 août sur la plage de Saint-Guirec

La même mer et pourtant
La mer soyeuse des vacances ou celle glacée d'un dernier voyage
Puis le ballet reprend avec une sirène
Avec un homme dont j'ignore s'il empire ou sauve la situation
On rit, on est ému, le spectacle est réussi

Je garderai longtemps en mémoire
Les jambes entremêlées dépassant de l'annexe
Les corps des trois danseurs épuisés échoués sur le sable
Les gestes d'entraide et l'étreinte
La bénédiction funèbre au coquillage dans l'écrin de cette plage-là
Les trois parapluies noirs s'avançant vers le large

Allez voir les Fées Railleuses et leur spectacle P a s s a g e s
Ils sont de Plougrescant, Mélanie Le Marchand, Céline Valette et Jérôme Pont.

Que faire à Perros-Guirec ?


Votre profil

OU