Billet du 15 février - Air

Trois petites filles gambadent près de leur grand-mère
Deux préados tentent l'escalade sous les recommandations menaçantes de leurs parents
Les marcheurs marchent
Depuis presque un an, carré de tissu ou de papier élastiqués
Entre la mer et la terre
Les promeneurs anonymes
Se promènent sans prendre l'air

Les vagues gonflent, c'est la marée qui remonte
Un pipit se plante devant moi en piaillant
Les fous de bassan plongent, les dauphins sautent
Les goélands postés sur un rocher guettent un mouvement furtif entre les algues
Devant le spectacle de la beauté, on oublie un instant que l'on étouffe

Le vent un peu frais, les cheveux qui volent
La fraîcheur piquante de l'hiver sur le front et les oreilles
Impression de revenir à la vie l'espace d'un instant

L'horizon aujourd'hui est bleu-vert, sans vague, juste un peu ridé
L'air ici est pur et je n'ai pas le droit d'y goûter

Ici l'air c'est des molécules qui t'accompagnent chaque jour
Depuis le fond de ton landau au sortir de la maternité
Ici l'air c'est le va-jouer-dehors de tes parents
Les fous rire de faire du surplace les jours de tempête
Ici l'air te lave de tes chagrins
Te fait avancer quand tu traînailles
Ici l'air c'est le fluide magique qui glisse sur ton caban et ton bonnet marin
Ici prendre l'air et tu guéris plus vite qu'avec des louzous brein*

Il vient de l'Ouest, tout doux
Chasse les nuages, fait revenir la pluie en trois secondes
Il vient du Sud, c'est tempête
Du Nord, tempête aussi, mais froide
Il vient de l'Est, il va falloir mettre trois couches
Le vent, ta boussole, ton baromètre

Privée d'air et un peu triste aujourd'hui
Pas envie d'escalader, pas envie de marcher vite, pas envie de discuter
Pas envie d'expliquer pourquoi les bâtons de randonnée sont déconseillés ou que les chiens se promènent avec une laisse
Trop long, trop d'énergie, pas de souffle pour les récalcitrants
L'énergie, je me la garde

Alors je vous offre un voyage aux Antilles, un verre de ti punch
Je vous offre ce bouquet d'ajoncs à la vanille noix de coco
Qui parfume la Bretagne depuis quelques jours

*Médicaments pourris en breton


Que faire à Perros-Guirec ?


Votre profil

OU