Billet du 13 novembre - Chorégraphie

Rouler au petit matin, ne croiser personne
Garer le vélo au bout du cul-de-sac
Monter par le petit sentier du bas du bois
Retrouver l'équipe

Poser la veste, le sac, la thermos dans les feuilles
Enfiler les gants de cuir usés
Ecarter le tronc et ses branches coupés la veille
Laisser entrer le quad-remorque dans la parcelle du futur verger
Décharger les outils
Se raconter les nouvelles

Allumer les tronçonneuses
Démarrer le broyeur
Mettre les casques anti-bruit
Passer dans le monde sourd
Danser à cinq une chorégraphie

Saisir, porter, traîner, rapprocher les branches
Donner à grignoter à la machine
Reprendre son souffle à regarder la vue
En avoir le souffle recoupé
Regarder les copeaux qui jaillissent
Comme de la neige, comme de l'eau

Monter et descendre la parcelle pentue
Se parler fort, se parler avec des gestes
Guetter où les branches vont tomber
Avoir mal au ventre du châtaigner qui s'écroule
Lui demander pardon

Revenir le lendemain et les jours suivants et encore
Le matin et l'après-midi
Même le soir même le samedi
Avec l'attestation
Comme une joyeuse obsession

Bomber d'un trait vert les bûches tous les mètres
Bomber d'un point rose les troncs-bancs de la petite école de la forêt
Amonceler les copeaux
Marquer d'un piquet les souches à rogner

Plisser les yeux
Imaginer les fruitiers plantés
Une trentaine sur trois rangées
Ecouter le calme du bois et le bazar de la ville
Regarder la mer monter par petites ondulations
... dans le fond de la baie de Perros.


Ce verger sera le vôtre, on attend votre aide au déconfinement !
Infos à suivre très prochainement

Photo Ronan Menjot

Que faire à Perros-Guirec ?


Votre profil

OU