Le site naturel de Ploumanac'h

Avant - Après

Les landes de Ploumanac’h étaient victimes de leur succès. Le piétinement provoqué par les très nombreux visiteurs, venus admirer les spectaculaires chaos granitiques, avait fortement dégradé la végétation et érodé le sol.

Le projet mis en place est de grande envergure, de la terre de lande est apportée et des filets de jute sont installés pour stopper l'érosion. Le sentier des douaniers est redessiné en suivant son tracé originel, datant de 1791, pour canaliser les marcheurs. Le résultat est spectaculaire.

La sorcière

1995 : Les promeneurs exercent un fort piétinement. La végétation régresse, le sol se ravine.

2014 : Retour de la végétation grâce à la matérialisation de zones non accessibles au public.
Cette reconquête est accélérée par la mise en place de terre de lande contenant diverses semences des plantes du site. Le fi let de jute fixe le sol et réduit le ruissellement. On y trouve de la bruyère cendrée, callune, ajonc Le Gall, plantains, fétuque rouge, armérie maritime, agrostis de Curtis.

La sorcière en 1995
La sorcière en 2014

Le phare

1995 : Les promeneurs se dispersent et lande rase et pelouse cèdent la place à des surfaces nues fortement érodées.

2014 : Après la création des sentiers, la végétation reprend ses droits. Nous assistons au développement de landes riches en biodiversité.

Le phare en 1995
Le phare en 2014

Porz Rolland

1995 : Le tapis végétal est très érodé par le piétinement.

2014 : Grâce à la création de chemins délimités par des clôtures basses, la pelouse littorale la retrouvé son aspect naturel.

Porz Rolland en 1995
Porz Rolland en 2014

Que faire à Perros-Guirec ?


Votre profil

OU