Jours 14 et 15 - Voir loin

mardi 2 février 2022 / J14/J15 : Voir loin
Me voilà de retour, de retour à la maison et j’arpente déjà pages et paysage, je retrouve les roches et les mots, les sentiers et les idées. J’ai comme une envie de plonger, de m’atteler, d’approfondir, de percer les secrets ; j’entame le deuxième tiers de mon bout de chemin ici et il a débuté dans le petit salon chaleureux de la résidence Domitys. Les échanges ont été passionnants et on s’est posé la question des mots, de l’inspiration, des réalisations, de ce qui anime, de ce qui se passe entre les moments d’écriture ; on a partagé et j’ai pu parler de mes textes, ceux déjà publiés et ceux en cours, j’ai lu des extraits fragiles qui viennent de se poser sur la page, je me suis demandée comment j’en étais arrivée là. Là, dans ce petit salon, à évoquer et à parler de ce qui jaillit, de ce qui reste à la surface, de ce qui vient et de ce qui ne vient pas, et j’ai soudain eu envie de ressac, de marée, de tempête, j’ai eu envie de mouvement. Une mouette passe à l’instant au-dessus du phare, elle en fait le tour et reprend sa route dans le ciel. J’attrape la paire de jumelles, mes yeux s’habituent petit à petit à tout ce gris et je distingue, se dirigeant vers moi, un bateau à moteur, il ne cesse de s’approcher, de se rapprocher de ma page. Un rossignol – est-ce seulement un rossignol ? – se pose sur une petite branche de bruyère, puis s’envole. Les bernaches en bande désorganisée font leur entrée dans le décor, dressent leur fidèle parallèle avec l’horizon. Une soudaine clarté se dégage du ciel sombre du jour. Instantanément la mer devient couleur argent. Devient brillante. Tout est en place. Le show peut commencer. Je plonge la tête la première dans mon clavier. Il est temps de suivre à nouveau les traces de pas sur le sentier et de voir loin.

Que faire à Perros-Guirec ?


Votre profil

OU